Imprimer Imprimer

Samuel fait de Saul, simple éleveur, le premier roi d’Israël (27)

Saul est oint par le prophète Samuel et devient le premier roi d’Israël Gravure de F.B. Schell tirée de ‘l’Histoire de la Bible’ de Charles Foster

Saul est oint par le prophète Samuel et devient ainsi le premier roi d’Israël
Gravure de F.B. Schell tirée de ‘l’Histoire de la Bible’ de Charles Foster

Dernier juge et premier prophète, Samuel a un statut moral incontesté car le peuple lui attribue une victoire sur les Philistins : celle d’avoir récupéré l’Arche de l’Eternel. Vers 1029, les Philistins conquièrent le territoire israélite. Ils font une razzia sur les armes, « supprime toute activité de forgeron et établisse des collecteurs d’impôts » (Heinrich Graetz, Histoire des Juifs*). En réaction, les Israélites vont s’unir pour combattre ensemble l’ennemi commun. Après l’attaque de Nahash, les anciens demandent à Samuel d’élire un roi. Mais ils craignent aussi que leur roi ait trop de pouvoir. Le prophète Samuel met en garde contre les risques de la royauté absolue. Lui qui avait cumulé tous les pouvoirs a été témoin de la déchéance de la prêtrise. Il placera à côté du roi qui pour lui doit être religieux, le prophète. Et il se refuse à reconstituer un clergé et préfère laisser l’Arche sainte là où elle est, plutôt que de la transposer en Judée.

Samuel aide à choisir les premiers rois : Saul et David. Saul est élu vers – 1020 avec un objectif : combattre efficacement les Philistins. Saul ouvre la première période des Rois : Saul et la dynastie davidique dureront un siècle environ.

L’Eternel a révélé à Samuel la veille qu’il lui enverrait un homme du pays de Benjamin, et que le Prophète devrait lui faire « l’onction pour être prince » sur le peuple Israël « et il sauvera mon peuple de la main des Philistins ». « Un jour avant l’arrivée de Saül, l’Eternel avertit Samuel: Demain, à cette heure-ci, je t’enverrai un homme du pays de Benjamin. Tu le désigneras par onction comme chef de mon peuple, d’Israël. Il sauvera mon peuple de l’oppression des Philistins. En effet, j’ai regardé mon peuple parce que son cri est venu jusqu’à moi. (Samuel I, 9,16) A l’arrivée de Saül, l’Eternel lui dit: Voici l’homme dont je t’ai parlé, c’est lui qui régnera sur mon peuple. (Samuel I 9,17 37) Le lendemain matin, Samuel verse de l’huile sur la tête de Saül et lui dit: L’Eternel t’a désigné par onction pour que tu sois le chef de son héritage. » Samuel I, 10,1) La rencontre de Saul avec le prophète Samuel : Qish, le père de Saul (tribu d’Ephraïm), d’une famille humble, envoie son fils rechercher des brebis égarées. Saul ne les trouve pas, va à Rama et rencontre le prophète Samuel auquel il demande « la demeure du voyant ». Samuel, qui a la mission de trouver un roi pour lutter contre les menaces dont Israël est l’objet, invite Saul à un festin où, surprise, il est attendu et où lui sont réservées la meilleure place et le meilleur morceau. Dialogue sur la terrasse de Samuel : Saul, un simple ânier, va devenir roi. Son mérite ? Selon Jewish Encyclopedia**, « son grand-père assurait l’éclairage des routes menant au Beth Amigdach. » Samuel a également établi la Charte du Royaume.  Samuel réunit le peuple à Micpa, là où lui-même a été proclamé juge. Il procède à un tirage au sort, dans l’ordre : la tribu d’Israël (Ephraim), la famille (Matri), puis l’élu. Saul est donc élu. Mais celui-ci doit se montrer par ses vertus, digne de l’élection divine. Une attaque ammonite lui en fournit aussitôt l’occasion. En -1030, Saul fonde la première royauté d’Israël.


*Histoire des Juifs d’Heinrich Graetz, 1874-76

** Traduction libre d’un article de Jewish Encyclopedia

Mise en ligne : 4 septembre 2014- Version 1- Israël Antique – Juges  2-27