Etiquette

Elie démontre au Carmel la puissance de l’Eternel face à Baal mais menacé, il fuit dans le sud (92)

A la fin de la troisième année de famine, Elie reçoit l’ordre de Dieu d’annoncer au roi Achab que la pluie va revenir (Neher*). Ce que fait le prophète qui propose au souverain « une sorte de grand tournoi religieux où s’affronteront les adorateurs de Baal et Astartée d’une part et lui-même, le prophète Elie. » Le dialogue nous est restitué par Graetz : « Un matin, l’intendant du palais, Obadia, vit Elie reparaître : Va dire à ton maître qu’Élie est là. — C’est donc toi, dit Achab, qui trouble tout Israël de tes menées ? —Ce n’est pas moi, répliqua le Thisbite, c’est toi, c’est la maison de ton père, qui vous êtes attachés à Baal. Et comme si c’eut été à lui de commander, il somma le roi d’assembler ses prêtres sur le Carmel : là se montrerait qui, d’eux ou de lui, était vraiment prophète. Achab obéit. »