Imprimer Imprimer

Oint par un disciple d’Elisée, Jéhu tue le même jour Achab, roi d’Israël et Achaziah, roi de Juda (96)

Jéhu tue Achab Gravure de Gustave Doré

Jéhu tue Achab et est sacré roi d’Israël par le prophète Elisée 
Gravure de Gustave Doré

Achab (1) fut roi d’Israël pendant seize ans, un règne qualifié par l’historien français Neher* de « désastre moral et religieux». Car le roi Achab introduisit la syncrèse à Jérusalem : autels et hauts lieux se sont multipliés comme jamais auparavant. « Achaz fait édifier dans la cour même du Temple de Jérusalem Et Ourya exécute fidèlement les ordres du souverain » (André Neher).

Le pays vit sous la menace extérieure, ce qui génère une psychose de catastrophe. Dans cette crise morale, le prophétisme prend de la vigueur avec les prophètes Michée et Isaïe. [frax09alpha]
Achab mort, c’est son fils Achaziah (2) qui lui succède mais il recourut aux mêmes pratiques idolâtres que son père. Un jour, il se blessa grièvement et envoya des messagers interroger une divinité, Baal Zeboub, pour savoir s’il survivrait à ses blessures. Le prophète Elie les intercepta, les sermonna et dit à l’intention du souverain : « Dîtes à votre maître : voici la parole de l’Eternel : Tu ne descendras pas du lit où tu es monté mais certes tu mourras. »  Achaziah étant sans fils, son frère Joram (3) lui succéda. Ce dernier s’allia à Josaphat, roi de Juda contre Mesa, roi de Moab, afin de le contraindre à verser son tribut. Puis Josaphat mourut à son tour. Son fils s’appelait aussi Joram et était l’époux d’Attalia, une femme qui, comme sa mère Jézabel, était passionnée des cultes de Baal. Joram la suivit dans ses pratiques.

Selon Heinrich Graetz (Histoire des Juifs**), « une nouvelle dynastie s’était élevée à Damas ; Ben-Hadad, l’ancien adversaire d’Achab, était mort étouffé par un de ses familiers, Hazaél, le meurtrier s’était emparé de la couronne et, à peine au pouvoir, s’était apprêté à la guerre : il voulait reconquérir les provinces autrefois prises aux Israélites, puis reperdues par son prédécesseur (…) » A la mort de son père Joram, Achaziah régna un an sur le royaume de Juda. Il s’allia à Joram, roi d’Israël pour répondre à l’agressivité syrienne. Il attaque à Ramoth de Galaad où Joram, roi d’Israël est blessé. Achaziah lui rend visite. Joram, blessé à la guerre, laissa le commandement à un officier, Jéhu (4).

Un disciple du prophète Elisée rejoint Jehu et lui dit, selon Arthur Weil*** : « Ainsi a parlé l’Eternel : je t’ai sacré roi du peuple d’Israël. Tu extermineras la maison d’Achab, ainsi je vengerai sur Jézabel le meurtre de mes serviteurs, les prophètes. » Jehu marcha sur Jezréel, où se trouvaient les deux souverains Joram et Achaziah, roi de Juda. Joram lance à Jehu : « Est-ce la paix, Jehu ? » Jehu : « Peut-il être question de paix alors que durent les infamies de Jezabel et ses nombreux sortilèges ? » Joram cria à Achaziah « Trahison ! » Jehu lança une flèche qui transperça Joram, et Achaziah subit le même sort.  Jehu entra en Jezreel. La reine Jezabel se mit à la fenêtre et lui lança : « Est-ce la paix, assassin de ton maître ? » Jehu ordonna : « Qu’on la précipite en bas. » Les chevaux la foulèrent de leurs pieds. Et quand Jehu voulut lui donner les honneurs, car elle était fille de roi, il ne retrouva que des débris de son corps car comme le prophète Elie l’avait prévu, les chiens s’étaient nourris de sa chair mais avaient délaissé ses pieds et sa tête. » Le prophète Elie l’avait prédit et annoncé.

 Achab régna sur Israël de -873 à -852 avant JC selon l’Institut Bialik de Jérusalem (Biblical Encyclopedia)

  • Achaziah régna sur Israël de -843 à -842 avant JC , selon l’Institut Bialik de Jérusalem (Biblical Encyclopedia)
  • Joram régna sur Israël de – 851 à 843 avant JC selon l’Institut Bialik de Jérusalem (Biblical Encyclopedia)
  • Jehu régna sur Israël de -842 à – 814 avant JC selon l’Institut Bialik de Jérusalem (Biblical Encyclopedia)

*André et Renée Neher Histoire biblique du peuple d’Israël Adrien Maisonneuve  Editeur 1996

**Heinrich Graetz Histoire des Juifs 1874-76

***Arthur Weil, Histoire Sainte Illustrée, Bale 1969

Mise en ligne : 17 septembre 2014- Version 1- Israël Antique  5-96