Imprimer Imprimer

Les Juges (1): Othniel, Ehud, Shamgar, Deborah (16)

Prophétesse, Déborah unifie les tribus d'Israël et prédit que le syrien Sisera sera tué par une femme. Gravure de Gustave Doré

Prophétesse, Déborah unifie les tribus d’Israël et prédit que le syrien Sisera sera tué par une femme.
Gravure de Gustave Doré

Yael profite de l'assoupissement du général Sisera pour le mettre à mort. Gravure de Gustave Doré

Yael profite de l’assoupissement du général Sisera pour le mettre à mort.
Gravure de Gustave Doré

1- Othniel, fil de Kenas, de la tribu de Juda, vient au pouvoir en 1394 avant JC. Les Israélites font alors ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, qu’ils trompent avec d’autres dieux. Aussi, l’Eternel se venge et les livre au roi de Mésopotamie Koushan-Rishatahim qui les assujettit durant 8 ans. Le peuple appelle l’Eternel à l’aide. Il lui suscite un libérateur du nom d’Othniel. Neveu de Caleb, Othniel dirige Israël et part en guerre contre ce roi de Mésopotamie. Et il gouverna le pays pendant 40 ans.

2-         A la mort d’Othniel, les Israélites sont asservis par Eglon, le roi de Moab, qui domine la région et Israël 18 ans durant. Issu de la tribu de Benjamin, Ehud, fils de Guéra, prend le pouvoir en 1336 avant JC. Suprême humiliation, les Moabites s’emparent de Jéricho, ville qui symbolise la victoire d’Israël sur les ennemis de Dieu. Israël doit alors apporter au roi moabite le tribut à payer. Ehud est chargé de cette mission. Mais rusé, il se fabrique d’abord une épée de 50 cm de long qu’il cache dans ses vêtements. Après avoir remis au roi Eglon le tribut, il lui dit: Roi, j’ai un message secret à te dire (Juges 3,19). Le roi commande à tous ses serviteurs de sortir. Ehud, qui est gaucher, tire l’épée de son côté droit et la lui enfonce dans le ventre et sort par-derrière (Juges 3,21-22) non sans avoir au préalable fermé la porte à clés. Discrets, les serviteurs du roi pensent que le roi satisfait un besoin naturel (Juges 3,24). Quand ils s’en aperçoivent qu’il n’en est rien, Ehud est loin. De Saïr, où il est parvenu, il sonne du cor dans les montagnes d’Ephraïm. Les Israélites accourent, descendent à sa suite, s’emparent des gués du Jourdain face à Moab et bloquent entrée et sortie (Juges 3,28). Là, de cette position de force, ils tuent 10.000 Moabites. Ce jour-là, Israël gagna la paix pendant 80 ans (Juges 3,30).

3-         Shamgar, fils d’Anath, se mit en 1336 avant JC en lutte contre les Philistins. Il en tua avec ses troupes 600 « avec des aiguillons de bœuf et fut aussi un libérateur d’Israël » (Weil*).

4-         A nouveau, les Hébreux ne se conduisent pas bien. L’Eternel livre le peuple hébreu aux Cananéens qui vivent au milieu d’eux et les oppriment pendant 20 ans. Le peuple implore alors l’Eternel. Yabin, un des rois de Canaan, régnait à Hatsor, dans le nord d’Israël. Il possédait 900 chariots de fer et avait un général appelé Sisera. Prophétesse, Déborah, femme de Lapiddoth,

Prophétesse, Déborah unifie les tribus d'Israël et prédit que le syrien Sisera sera tué par une femme. Gravure de Gustave Doré

Prophétesse, Déborah unifie les tribus d’Israël et prédit que le syrien Sisera sera tué par une femme.
Gravure de Gustave Doré

de la tribu d’Ephraïm, rendait la justice depuis 1316 avant JC, sous un palmier dans la tribu d’Éphraïm entre Rama et Béthel. Elle prophétise que la gloire de tuer Sisera, le général syrien, reviendra à une femme. Aidée de Barak de la tribu de Naphtali, elle regroupe les tribus du centre et du nord Naphtali et Zeboulon) avec 10.000 hommes contre l’invasion hittito-cananéenne du roi de Hatsor, qui « moleste les enfants d’Israël ». La bataille a lieu au pied du Mont-Thabor et assura la victoire des Hébreux contre les troupes du général ennemi, Sisera. L’Eternel suscite alors un puissant orage (Juges 5,21) qui fait remplir le torrent de Kison. Les 900 charriots de guerre en fer ennemis vont s’enliser dans la boue, car c’est la saison des pluies. Sisera s’enfuit dans la maison de Yaël, qui lui propose de l’y cacher. Pendant son sommeil, Yaël lui transperce la tête avec un piquet. Puis, à l’arrivée de Barak, elle lui montre le corps de Sisera. Cette victoire amène la défaite finale du roi cananéen Yabin et sa mort. La paix règne alors pendant 40 ans sur la terre d’Israël. Débora et Barak célébrèrent cette victoire par un cantique demeuré célèbre.

Mise en ligne : 4 septembre 2014- Version 1- Israël Antique- Juges   2-16