Imprimer Imprimer

Le roi Salomon demande à Dieu la sagesse pour juger (59)

Deux prostituées se disputent un enfant et comment le roi Salomon fit éclater la vérité: l'exemple maintes fois cité de la sagesse du roi. Gravure de Gustave Doré

Deux prostituées se disputent un enfant et comment le roi Salomon fit éclater la vérité: l’exemple maintes fois cité de la sagesse du roi. Gravure de Gustave Doré

Quand Schlomo Amelekh alla à Gibeon offrir des sacrifices (1.000 holocaustes), L’Eternel (YHWH) lui apparut en songe et lui dit: « Demande ce que tu veux que je te donne.» Salomon répondit : « La sagesse nécessaire pour juger ». Ce choix fit grand plaisir à YHWH. « Parce que tu n’as pas demandé la richesse et les honneurs mais seulement ce qui profitera à ton peuple, je te donne non seulement un cœur compréhensif comme il n’y en a jamais existé avant toi, mais aussi la richesse et les honneurs comme aucun roi à ton époque » (Rois I 3 : 7-13).
Comme le souligne Jewish Encyclopedia*, Salomon était le roi sage par excellence, selon le dicton, « celui qui voit Salomon dans un rêve peut espérer la sagesse » (Berakhot 57 b). Pour lui, nul besoin de témoins pour rendre un arrêt de justice. En regardant simplement les parties, il savait qui avait raison et tort. Les mots « alors Salomon s’assit sur le trône du Seigneur » (Chroniques I. xxix. 23) sont interprétés en ce sens. La sagesse du jeune roi fut bientôt mise à l’épreuve. »

Deux prostituées comparaissent devant lui, chacune avec un enfant, l’un vivant, l’autre mort. Qui est la mère de l’enfant vivant ? Salomon, sachant la tendre affection qui unit une mère à son enfant, ordonna que l’enfant vivant soit coupé en deux, un morceau pour chacune. L’une des mères rétorqua alors qu’elle préférait plutôt laisser l’enfant vivant à sa rivale, s’identifiant ainsi comme la mère authentique. Ce jugement reçut les louanges en Israël et hors du pays.

Jewish Encyclopedia* écrit que « la sagesse de Schlomo Amelekh excédait celle des Egyptiens (Rois I v. 10), affirmation à la base de la légende suivante: « Lorsque Salomon s’apprêtait à construire le Temple, il demanda à Pharaon, roi d’Égypte, des constructeurs et des architectes. Pharaon ordonna à ses astrologues de choisir tous les hommes qui allaient mourir dans l’année en cours et les envoya à Salomon. Celui-ci cependant, en les observant simplement, savait ce que serait leur sort et devina l’objectif de Pharaon. Aussi, il les renvoya chez eux en Egypte avec des cercueils et une lettre pour Pharaon pour lui annoncer que s’il avait besoin d’articles pour les morts, il ne lui était pas nécessaire d’envoyer des hommes, mais qu’il pouvait simplement demander le type de produits qu’il souhaitait ».

* Traduction libre d’un article paru dans Jewish Encyclopedia et publié à l’adresse suivante http://www.jewishencyclopedia.com/articles/13842-solomon   Jewish Encyclopedia est publié par la Société de Théologie Juive de Philadelphie

Mise en ligne : 10 septembre 2014- Version 1- Israël Antique Salomon 4-59