Imprimer Imprimer

Jaloux de David, le roi Saul le pourchasse sans répit (30)

Le roi Saul veut percer David de sa lance   Gravure de F.B. Schell tirée de ‘Bible Story’ de Charles Foster

Le roi Saul veut percer David de sa lance
Gravure de F.B. Schell tirée de ‘Bible Story’ de Charles Foster

 


La victoire de David sur Goliath accrut ainsi la jalousie du roi Saül, qui demande à son général Abner une enquête sur l’origine de David, afin de savoir s’il était vraiment un descendant de Pharez, car dans ce cas Saul craignait de voir en David, le futur roi. Doegg, conseiller du roi Saul, tenta de prouver que David était descendant de Ruth, la Moabite Ruth, et ne pouvait donc être considéré comme un membre légitime de la communauté juive. Le prophète Samuel décida cependant que l’interdiction biblique (Deutéronome 23, 3, 4) s’appliquait seulement aux hommes et non aux femmes de ce peuple (Jewish Encyclopedia*; Yebamot 76 b, 77 a). « L’Eternel envoie Samuel à Bethlehem. Il l’informe qu’il y trouvera l’homme qui deviendra le futur roi d’Israël. En arrivant, Samuel offre un sacrifice, comme l’Eternel le lui a dit. L’Eternel lui a indiqué auparavant que le roi serait de la famille d’Isaïe. Quand il voit Eliab, un des fils de la famille, il se dit: Certainement, celui que l’Eternel désigne par onction est ici devant lui. (Samuel I, 16,6). Mais l’Eternel dit à Samuel: «Ne prête pas attention à son apparence et à sa grande taille, car je l’ai rejeté. En effet, l’Eternel n’a pas le même regard que l’homme: l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au coeur. (Samuel I, 16:7) Isaïe fait passer 7 de ses fils devant Samuel. A chaque fois, l’Eternel dit à Samuel que ce n’est pas celui-là qu’il a choisi pour devenir roi. Samuel demande à Isaïe s’il n’a pas encore un fils.  Il répond: Il reste encore le plus jeune, mais il garde les brebis. (Samuel I, 16:11) Samuel envoie quelqu’un le chercher. L’Eternel dit à Samuel: Lève-toi, verse de l’huile sur lui, car c’est lui! (Samuel I, 16:12). Samuel prend la corne d’huile et le consacre par onction au milieu de ses frères. »

A Hébron, Samuel procède donc à l’onction clandestine et secrète du nouveau roi, David. Fils de Ichaie, né à Bethleem d’une famille de 7 ou 8 enfants. Il épouse la fille du roi, Mikhal, après que Saul ait tergiversé pour lui offrir l’aînée, Mérab, auparavant promise, comme prix d’une victoire sur Goliath. David a certes un titre de gloire (Goliath). Pour relever la mise et parvenir à piéger David, Saül lui demande au préalable 100 prépuces de Philistins. David lui en ramène 200, ce qui vexe le roi Saul

 

Avant une offensive contre les Philistins (Mikmash), Saul veut procéder à un sacrifice pour avoir le soutien du seigneur. Il attend sept jours durant le prophète Samuel qui n’apparaît pas. Le courage de ses troupes s’effiloche et certains se sauvent face à des Philistins qui vont attaquer. Pressé, presque désemparé, le roi Saul procède au sacrifice en présence de Aha, prêtre rescapé de Shilo. Devant les généraux, Saul menace son fils Jonathan qui a pris la défense de David. Jonathan rejoint David, qui est accueilli à Moab où il place ses parents. « Un mauvais esprit s’est emparé du roi » murmurent ses serviteurs. La guerre civile éclate entre le roi Saul et David qui devient persécuté et proscrit. Espionné en permanence, il est condamné à mort par Saul. Il prend le maquis avec un groupe de fidèles et fuit en permanence les troupes et la vindicte du roi. Banni, David se réfugie à Nayot. Saul tente de le tuer alors il s’enfuit à Rama. De là, il va à Nob. Ahimelek, Cohen Gadol, lui offre l’hospitalité sans que l’habile David ne lui révèle qu’il était pourchassé par le roi Saul. Le conseiller du roi Doegg, l’émorite est témoin de cette rencontre qu’il dévoile au roi Saul. Il accuse faussement Ahimelek d’avoir nourri David et surtout d’avoir consulté Dieu (via les ourim et tourim) pour le compte de David. C’est alors considéré comme un crime de lèse-majesté, car c’est un privilège royal et uniquement dévolu au seul roi Saul.

 

*Traduction libre d’un article de Jewish Encyclopedia publié par la Société de Théologie Juive de Philadelphie, USA

Mise en ligne : 4 septembre 2014- Version 1- Israël Antique – Juges  2-30