Imprimer Imprimer

Dieu arrête le cours du Jourdain, les Hébreux le traversent (4)

Gravure de Gustave Doré

Gravure de Gustave Doré

Le livre de Josué conte ensuite la traversée miraculeuse des eaux du Jourdain par les Hébreux et leur entrée en terre de Canaan  (Josué 3) : « Au bout de trois jours, les officiers parcoururent le camp, et donnèrent cet ordre au peuple: Lorsque vous verrez l’arche de l’alliance de l’Éternel, votre Dieu, portée par les sacrificateurs, les Lévites, (…) vous vous mettrez en marche après elle.
Mais il y aura entre vous et elle une distance d’environ deux mille coudées: n’en approchez pas. Elle vous montrera le chemin que vous devez suivre (…) Josué dit au peuple: Sanctifiez-vous, car demain l’Éternel fera des prodiges au milieu de vous. Et Josué dit aux sacrificateurs: Portez l’arche de l’alliance, et passez devant le peuple. (…) L’Éternel dit à Josué: Aujourd’hui, je commencerai à t’élever aux yeux de tout Israël, afin qu’ils sachent que je serai avec toi comme j’ai été avec Moïse. Tu donneras cet ordre aux sacrificateurs qui portent l’arche de l’alliance: Lorsque vous arriverez au bord des eaux du Jourdain, vous vous arrêterez dans le Jourdain. »
Avec l’Arche de l’Alliance portée par les prêtres, le dixième jour du premier mois de la 41ème année après l’exode, les Israélites se mirent à conquérir la terre. La rivière du Jourdain, miraculeusement divisée aussi longtemps que l’Arche, portée par les prêtres, est restée dans son lit. A la mémoire de cet événement Josué érigea, sur le lieu où les prêtres avaient stationné, un monument de douze pierres. Il ordonna également qu’un homme de chaque tribu prenne chacun une autre pierre de cet endroit et la dépose sur la rive ouest en mémoire. A Guilgal, Josué dressa son camp et y resta un certain temps. Afin que tous puissent être en mesure de participer à la Pâque, il réalise que chaque hébreu né dans le désert devrait être circoncis. Pourquoi ce monument à douze pierres ? Josué donne une explication pédagogique : « Lorsque vos enfants vous demanderont un jour que signifient ces pierres, vous leur appreniez que l’Eternel a tari les eaux du Jourdain pour que vous puissiez y passer à pied sec, de même qu’il nous avait fait passer la Mer Rouge lorsque nous sortîmes d’Egypte, voulant que tous les peuples de la terre reconnaissent « la main puissante de l’Eternel » et que vous-mêmes vous révériez constamment l’Eternel, votre Dieu.

Josué dit aux enfants d’Israël: (…)A ceci vous reconnaîtrez que le Dieu vivant est au milieu de vous, et qu’il chassera devant vous les Cananéens, les Héthiens, les Héviens, les Phéréziens, les Guirgasiens, les Amoréens et les Jébusiens: voici, l’arche de l’alliance du Seigneur de toute la terre va passer devant vous dans le Jourdain. Maintenant, prenez douze hommes parmi les tribus d’Israël, un homme de chaque tribu. (…) Quand les sacrificateurs qui portaient l’arche furent arrivés au Jourdain, et que leurs pieds se furent mouillés au bord de l’eau, le Jourdain regorge par-dessus toutes ses rives tout le temps de la moisson, les eaux qui descendent d’en haut s’arrêtèrent, et s’élevèrent en un monceau, à une très grande distance(…); et celles qui descendaient vers la mer de la plaine, la mer Salée, furent complètement coupées. Le peuple passa vis-à-vis de Jéricho. Les sacrificateurs qui portaient l’arche de l’alliance de l’Éternel s’arrêtèrent de pied ferme sur le sec, au milieu du Jourdain, pendant que tout Israël passait à sec, jusqu’à ce que toute la nation eût achevé de passer le Jourdain. » Dieu accomplit donc le miracle sous le signe de l’alliance, le Aron Akodesh étant appelé ici Aron Aberit. Arthur Weil  dans son Histoire Sainte Illustrée* indique que les Bene Israel célébrèrent la Pâque et dès le lendemain mangèrent des fruits du pays, du pain fermenté et du grain rôti au feu et alors « la manne cessa de tomber ». Après la traversée du Jourdain par les Hébreux, Josué procède à l’érection, nous indique l’historien israélien Haïm Hillel Ben-Sassoon, auteur de « A history of the jewish people »**, d’un monument de 12 pierres. « Achem parla à Josué en ces termes : Choisis douze hommes parmi le peuple, un homme par tribu, et donne leur l’ordre d’enlever d’ici- du milieu du Jourdain, à l’endroit même où se sont posés les pieds des prêtres, douze pierres que vous emporterez pour les déposer dans le gîte où vous passerez la nuit (…) Josué manda les douze hommes (…) et leur dit Passez devant l’arche d’Achem, votre Dieu, entrez dans le Jourdain,  et ramassez-y chacun une pierre qu’il chargera sur son épaule afin que ce soit un monument ? Vous leur direz : les eaux du Jourdain se sont séparées devant l’arche d’alliance de Achem (…) au milieu de vous et lorsqu’un jour vos enfants demanderont que signifient pour vous ces pierres ? Vous leur répondrez les eaux du Jourdain se sont séparées devant l’Arche d’alliance de Achem. (…) Et ces pierres doivent en rappeler le souvenir à jamais aux enfants d’Israël » (Josué 4, 6-9).

* Histoire Sainte Illustrée, Arthur Weil, Editions Victor Goldschmidt, Bâle, 1969

**A History of the Jewish people H.H. Ben Sasson Harvard University Press

Mise en ligne : 3 septembre 2014- Version 1- Israël Antique  1-3