Judaïsme antique

Recevez les derniers articles parus

Les conséquences de la chute d’Israël et de l’exil de sa population, analysées par un historien israélien (112) Payant

Cet article est payant Les conséquences de la chute d’Israël et de l’exil de sa population, analysées par un historien israélien (112) €0.50 Ajouter au panier

Le peuple hébreu du royaume du nord est déporté en deux vagues à Babylone (111)

Comment les Hébreux furent-ils déportés et par qui furent-ils remplacés ? Le processus se fit en deux temps : d’abord, l’Assyrie annexa les confins nordiques et orientaux (Rois II xvi. 7-9) du royaume d’Israël, aux frontières des tribus de Zebulon, Asher et Naphtali et celles du territoire à l’est de la Jordanie qui appartenaient aussi […]

L’Assyrie assiège Samarie pendant trois ans puis prend en captivité les dix tribus du Nord (110)

L’attaque assyrienne contre la Syrie d’abord, puis contre le royaume hébraïque du nord, fut victorieuse. Comme le raconte le Livre des Rois (II), « lorsque les hordes assyriennes quittèrent le pays, elles laissaient Israël anéanti et décimé par les déportations. Toutes ses villes avaient été annexées, à l’exception de Samarie ; son territoire fut divisé […]

Après avoir battu la Syrie en -738, l’empire assyrien s’empare d’Israël (109)

Le ciel s’assombrit pour le royaume du nord (Israël) car l’Assyrie regarde alors vers l’ouest. « L’Assyrie cherche un débouché sur la Méditerranée, indique l’historien français André Neher : Cette condition indispensable à la vie d’un grand empire provoque les apparitions successives des armées assyriennes à l’ouest, dans les régions limitrophes de Canaan. Mais l’Assyrie […]

Le boum économique et l’inégalité sociale dégradent les mœurs des deux royaumes (108)

Israël a accès à la puissance économique : il commerce avec le marché araméen, la Galilée est en relations commerciales avec la Phénicie. Le commerce régional s’envole. André Néher est l’historien qui exprime le mieux ces bouleversements économiques : « Les Hébreux arrivent sinon à supplanter, du moins à concurrencer sérieusement les marchands phéniciens sur […]

Le royaume du nord est en proie à une instabilité dynastique chronique (107)

Jéroboam II (1) et Ouzia (2) ont pu élargir les frontières d’Israël et de Juda : La Transjordanie est reconquise aux Araméens et Hamat, et les déserts de Syrie sont aux mains des Hébreux, qui ont maintenant accès à la mer Rouge. Et ils bénéficient d’un répit car les Araméens sont épuisés par leur lutte […]

La dynastie de Jéhu s’installe dans le royaume du nord (106)

  Une seule dynastie, celle de Jéhu (1)*, l’homme qui extirpa le royaume du nord des cultes idolâtres, se maintient sur le trône du royaume d’Israël avec, après lui, Joachaz (2), puis Joas (3), indique André Neher (Histoire Biblique du peuple d’Israël). Explication : si la réforme religieuse mise en place par Jéhu, fondée sur […]

L’araméen Hazael puis l’assyrien Ben Hadad battent Joachas d’Israël et Joas de Juda (100)

La puissance d’Aram est alors telle qu’Israël et Juda ne purent lui résister. André Neher (Histoire biblique du peuple d’Israël*), nous l’explique : « La nouvelle dynastie fondée en Aram par Hazaël s’avère ambitieuse et belliqueuse : une longue guerre se déclenche, dont les moments les plus tragiques sont la prise de Samarie, sous Joachas (1)  et le […]

Le royaume d’Israël vit une crise sociale dénoncée par les prophètes Amos, Joël et Osée (105)

  Le royaume d’Israël retira de ces guerres un très large butin, qui fit entrer l’opulence dans la classe dirigeante, avec ses effets négatifs sur Israël. « Le culte du taureau subsistait toujours parmi les dix tribus à Béthel et à Dan. La première de ces villes fut même érigée (…) au rang de métropole religieuse, […]

Le roi Osias de Juda outrepasse ses droits dans le Temple (104)

  A un moment, le pouvoir monta à la tête d’Osias (1), roi de Juda et il fit une chose qu’aucun roi ne fît : «Il entra dans le Temple de l’Eternel pour brûler des parfums sur l’autel des parfums » comme le content les Chroniques II, 26,16). Les Lévites sont outrés de ce comportement et lui […]