Imprimer Imprimer

Ben Hadad attaque Israël conduisant Achab à s’allier à Josaphat, roi de Juda (94)

Josaphat voit les armées d'Amnon et de Juda détruites Gravure de Gustave Doré

Josaphat voit les armées d’Amnon et de Juda détruites Gravure de Gustave Doré

 Achab est vainqueur des Araméens Gravure de Gustave Doré

Achab est vainqueur des Araméens Gravure de Gustave Doré

Le roi d’Aram Ben-Hadad II multiplie les conquêtes, déclare la guerre à Achab (1), et, profitant de l’état de faiblesse du pays, soumit des provinces  et mit bientôt le siège devant Samarie (vers 904). Effrayé, Achab demanda la paix. Mais l’envahisseur syrien devint exigeant. Le roi d’Israël reprend alors la lutte, et le bat. A l’heure de la négociation, Ben-Hadad promit de lâcher les territoires conquis mais ne tint pas ses engagements. Il rendit certes quelques villes mais en conserva d’autres, faisant en sorte de reconstituer ses forces dans l’intervalle. Le roi d’Israël demande au roi de Juda, Josaphat, de l’aide contre le syrien qui renie ses promesses. Josaphat acquiesce et mets son armée à sa disposition. Comme le relève Graetz*, « pour la première fois depuis longtemps, les guerriers d’Israël et de Juda refirent cause commune ». Mais dans le combat, Achab fut blessé mortellement. Arthur Weil** note : « Tandis qu’on lavait son char auprès de la piscine de Samarie, les chiens léchèrent son sang, selon la parole de l’Eternel. »

Ce n’est pas tout. Moab ne veut plus payer de tribut à Israël. Son roi Mésha payait au roi d’Israël un tribut de « cent mille agneaux et de cent mille béliers avec leur laine » (Rois II 3,4). Aussi le roi d’Israël veut-il s’en prendre à ce vassal révolté. Il demande à Josaphat, roi de Juda, de se joindre à lui : « Le roi de Moab s’est révolté contre moi; veux-tu venir avec moi attaquer Moab? Josaphat répondit: J’irai, moi comme toi, mon peuple comme ton peuple, mes chevaux comme tes chevaux » (Rois II 3,7). Trois armées (Israël, Juda et Edom) marchent contre Moab mais après une semaine de marche, ils sont assoiffés mais sans eau. Le roi de Juda, Josaphat (2), demande de consulter un prophète de l’Eternel. Elisée prédit qu’il ne pleuvra pas mais que la vallée va se remplir d’eau. Le lendemain, l’eau est là et les soldats peuvent boire. Enfin désaltérés, ils vont affronter les moabites quand ceux-ci contemplent « face à eux les eaux rouges comme du sang. » (Rois II, 3,22). Les trois armées l’emportent sur Moab. Josaphat meurt et est enterré à Jérusalem.

 . Achab régna sur Israël de -873 à -852 avant JC selon l’Institut Bialik de Jérusalem (Biblical Encyclopedia)

  • Josaphat régna de -870 à -846 avant JC selon l’Institut Bialik de Jérusalem (Biblical Encyclopedia)

*Heinrich Graetz Histoire des Juifs 1874-76

**Arthur Weil, Histoire Sainte Illustrée, Bale, 1969