Author: Ange Galula

Recevez les derniers articles parus

Comment la littérature rabbinique explique l’exil à Babylone (137)

Très tôt, les rabbins se sont penchés sur les raisons de l’exil à Babylone des Judéens. La tradition rabbinique apporte dans la Haggadah un certain nombre de réponses à caractère spirituel, que Jewish Encyclopedia* résume. D’abord pourquoi l’exil ? « Certains citent l’indignité de certains personnages (Lamentations. R. 19) ; d’autres évoquent des péchés spécifiques, […]

Nebuzaradan, l’homme de main de Nabuchodonosor devient « le boucher de Jérusalem » (136)

La ville de Jérusalem essuya deux sièges des Chaldéens. D’abord de Sennachérib qui fut un échec et celui de Nabuchodonosor (via son officier Nebuzaradan). Ce nom signifie « Nabu a donné des descendants ». Nebuzaradan était l’une des cinq personnes qui avaient survécu à la défait de l’armée de Sennacherib, lorsqu’il assiégeait Jérusalem et que […]

Vainqueur de Juda, le roi chaldéen Nabuchodonosor maltraite les Judéens déportés (135)

Fils de Nabopolassar, Nabuchodonosor devient roi de Babylone en 604 avant JC. Il mourut relativement jeune, en 561 avant JC. Selon Jewish Encyclopedia*, le nom de ce roi chaldéen est cité plus de quatre-vingt dix fois dans l’ancien Testament. C’est bien le signe d’une fascination réciproque car il émerge de la littérature rabbinique que le […]

La déportation de Juda vers Babylone s’est déroulée en cinq phases et sur plus d’un siècle (134)

La déportation d’Israël et de Juda fut la plus nombreuse des dispersions mais elle ne fut pas une opération unique. Ce ne fut donc pas une sorte de Big Bang. L’opération s’est déroulée sur plusieurs dizaines d’années et en plusieurs phases (d’abord pour le royaume du nord, Israël, sur une période de dix ans, en […]

La chute de Juda provoqua trois exils simultanés: à Babylone, en Egypte et dans le pays même (133) Payant

Cet article est payant La chute de Juda provoqua trois exils simultanés: à Babylone, en Egypte et dans le pays même (133) €0.50 Ajouter au panier

L’historien Salo W Baron : « La royauté visait à éviter une catastrophe nationale » (25 A)

Au-delà de la succession de guerres et d’événements qui perturbe l’installation et la vie des Hébreux en terre de Canaan, il faut s’interroger sur la première crise politique à laquelle est confronté le peuple avec le régime des Juges, crise que vit pleinement le dernier juge, Samuel. André Chouraqui, dans les Liminaires au livre remarquable […]

Ismaël tue Ghedalia, nommé par Nabuchodonosor, précipitant la fuite des Judéens vers l’Egypte (132)

L’Etat de Judée est en pleine déconfiture : morts, maisons, palais et Temple détruits. Pourtant, le destin ne s’arrête pas à mi chemin. Le sang va encore couler. Selon Jewish Encyclopedia, un homme de main à la solde du prince ammonite Baalis va faire basculer l’histoire en assassinant l’homme qu’il a nommé à la tête […]

Nabuchodonosor nomme Ghedalia comme chef des prisonniers puis comme gouverneur de Judée (131)

  Nabuchodonosor, roi de Chaldée, voulut mâter la capitale des rois de Juda, aussi rebelles qu’indignes de confiance, mais sans pour autant caresser le dessein d’anéantir sur son passage toute la Judée, désormais défaite et sans souverain. Il fallait au roi babylonien un homme du cru capable de gérer les rancœurs et qui ait la […]

La destruction de Jérusalem par l’Assyrie attire les peuplades voisines qui participent à la tuerie (130)

Comme toujours en pareille circonstance –la chute de Jérusalem-, des loups accourent pour profiter du moment et prendre leur part du butin et du sang versé, spectacle que nous décrit l’historien allemand Heinrich Graetz *(Histoire des Juifs), avec son style illustratif inimitable: « Nabuchodonosor était alors à Ribla, en Syrie. Ses généraux s’avancèrent sans obstacle […]

Trahi par le roi de Juda Sédécias, Nabuchodonosor assiège Jérusalem, l’affame puis la détruit (129)

Sédécias ou Zedekiah (1) fut le dernier roi de Juda avant sa destruction. Il était le frère de Joachaz (Rois II xxiii. 31, xxiv. 18) et le plus jeune fils de Josias. Selon Jewish Encyclopedia, « le roi Nabuchodonosor amena l’armée babylonienne contre Jérusalem mais il n’avait pas encore installé un siège que l’allié égyptien […]