Author: Ange Galula

Recevez les derniers articles parus

Les Judéens s’opposent entre Juifs partisans de l’hellénisme à outrance et Juifs traditionnels (189)

« Gymnase et éphébie, lieux d’éducation corporelle et intellectuelle de la jeunesse, représentaient les centres de la culture grecque à l’époque de l’hellénisme ». Pour l’historien allemand Peter Schäfer (1), initiée par le grand-prêtre Jason (ex-Josiah), cette marche forcée vers la culture hellène conduisit ce dernier à établir la liste des nouveaux citoyens de cette Antioche de […]

L’occupation grecque d’Israël contraint les Judéens à essaimer en Méditerranée (195)

Engagée lors de l’offensive orientale d’Alexandre le Grand, la dispersion des Juifs dans le pourtour méditerranéen se poursuivit sous l’occupation grecque qui suivit la défaite perse et s’intensifia davantage encore quand la politique séleucide prit un tour violemment anti-juif avec Antiochus Epiphane en -167 avant l’ère commune. Les preuves de la présence juive sur le […]

Anti « barbare », l’idéologie hellène méprise souverainement les Juifs et leurs pratiques (194)

Nombre de chercheurs ont tenté de découvrir et d’analyser les fondements de l’idéologie véhiculée par ceux qui, vainqueurs des Perses, les Grecs Macédoniens s’installèrent sur les cités côtières, puis progressivement à l’intérieur. Méconnaissant les Juifs, les Grecs avaient forgé une sorte d’idéologie qui les rendait, eux les Grecs, supérieurs à ceux qu’ils appelaient les Barbares, […]

Les Grecs confisquent les terres des Judéens, les déportent, les vendent comme esclaves ou les massacrent (193)

Pas de pitié pour les Judéens. Pour réduire leur nombre et y implanter des colons grecs à leur place, les Hellènes agissent brutalement. En -302, trente ans après qu’Alexandre Le Grand ait témoigné amitié et considérations pour le peuple juif, 100.000 Judéens avaient été faits prisonniers par les Ptolémées et envoyés en Egypte et 30.000 […]

Pourquoi Antiochos IV a pris des décrets contre les Juifs (1) ? (192)

par Mitchell First* L’une des principales questions auxquelles sont confrontés les historiens est celle-ci : pour quelles raisons Antiochos IV a-t-il pris ses édits contre les Juifs, en -167 avant l’ère commune (2) ? Trois approches se dessinent parmi les historiens. La première considère que les édits résulteraient avant tout de la volonté d’Antiochos de promouvoir l’hellénisme, […]

Antiochus IV fait souiller le Temple, le dédie à Zeus et interdit la pratique de la religion juive (191)

Après ce viol du Temple, le pillage et du Temple et de la ville, avec le massacre de ses habitants, que pouvaient donc faire ses habitants rescapés, sinon fuir ou prier ? Car, Jérusalem n’était pas encore au bout de ses peines. D’ultimes humiliations étaient encore à venir. Antiochus IV décida de frapper encore plus fort […]

Antiochus IV profane et pille le Temple de Jérusalem et la ville, heurtant les Judéens (190)

Les différentes sources (Livres des Maccabées, Antiquités Juives et Guerre des Juifs de Flavius Josephe, etc) ne concordent pas sur le nombre de fois où Antiochus IV est passé à Jérusalem et donc lors de quelle visite, il profana le Temple, le pilla, pilla la ville, mit à mort ses opposants, dévasta la ville du […]

Les Grecs furieux que Rome accorde aux Juifs des droits qu’eux leur refusaient (188)

Au conflit culturel et religieux opposant Grecs païens idolâtres et Judéens vont venir se rajouter ensuite d’autres griefs nés de la demande des Juifs de continuer à pratiquer la religion de leurs pères. Cette demande accordée par les Perses avait été refusée par les Grecs. Quand Rome émergea comme puissance contestant la Grèce, ses territoires […]

Païens, les Grecs professent un antijudaïsme religieux fondé sur le mépris (187)

A l’aversion du païen envers le religieux, à l’hostilité envers un peuple qui vit séparément des autres, vont venir se rajouter d’une part des racontars sordides sur la sortie d’Egypte et d’autre part, une autre série de griefs : celle liée aux droits des Juifs à vivre selon leurs coutumes dans un environnement qui n’est pas […]

A Jérusalem, le cumul des pouvoirs religieux et civils du Grand-Prêtre cache le déclin spirituel du Temple (186)

Dans la cité-Temple qu’était alors Jérusalem, les fonctions du Grand-Prêtre s’étaient étendues entre le Premier et le Second Temple : comme le note Encyclopedia Judaica (1), « l’expression de Grand-Prêtre revient plus fréquemment, ses fonctions se renforcent et s’étendent du domaine religieux et spirituel au domaine communautaire. Il est l’administrateur en chef du domaine séculier », ce qui […]