Imprimer Imprimer

3ème roi d’Israël, Salomon entame son règne (53)

Salomon succède à son père David, comme roi d'Israël Gravure de F.B. Schell tirée de ‘Bible Story’ de Charles Foster

Salomon succède à son père David, comme roi d’Israël
Gravure de F.B. Schell tirée de ‘Bible Story’ de Charles Foster

Salomon succède à son père David. Il est le troisième roi de tout Israël. Il le devint alors même que le roi David n’était pas encore mort mais malade. Israël eut deux rois en même temps pendant trois ans. Salomon régna d’environ 971 à 931 avant JC mais Haim Hillel Ben-Sasson* indique d’autres dates : 965-928. Le second fils de David et Bath-Schéva (Samuel II. XII. 23-25) fut appelé Jedidiah (« bien-aimé de Yhwh ») par Nathan, le prophète et chroniqueur (Chroniques I. xxii. 9). YHWH aurait demandé au roi David d’appeler son fils Selomo (« Pacifique »). Ces deux noms sont révélateurs du règne du roi Salomon, au départ favorisé. Intronisé à la source de Guihon, il revint sur la mule de son père David, au son de la corne de bélier, aux cris du peuple « vive le roi Salomon » et en présence de Nathan le prophète, de Benyada, fils de Jehojada. Il fut oint par Zadok le prêtre.

Les rabbins ont procédé à des calculs et ont conclu que Salomon avait 12 ans lorsqu’il monta au trône. Il a ainsi régné 40 ans (Rois I, xi. 42). Par conséquent, il vécut 52 ans, comme le prophète Samuel (Seder ‘ Olam R. xiv) mais bien plus tard, à l’époque du second temple, Flavius Josèphe (viii « Antiquités juives. ». 7, § 8), a affirmé que Salomon était âgé de 14 ans quand il commença à régner, et qu’il a régné 80 ans. Pourtant, les historiens ont quant à eux retenu 40 ans de règne.

Salomon était considéré par les rabbins, qui le glorifiaient, comme l’équivalent de David, son père : chacun a régné 40 ans; les deux ont écrit des livres et composé des chansons et des fables ; les deux ont construit des autels et transporté l’Arche de l’Alliance en grande pompe ; et chez les deux habitait l’esprit divin. Salomon est surtout célébré par les rabbins pour n’avoir rien demandé dans son rêve en dehors de la sagesse, ce qui lui a servi de protection contre les mauvaises pensées. À cet égard, la sagesse de Salomon était même supérieure à celle de son père. Salomon a jeûné, dit-on, 40 jours (comme pour Moïse pour comprendre la parole divine inscrite dans la Thora!) pour que Dieu lui confère l’esprit de sagesse (Jewish Encyclopedia**).

* Haim Hillel Ben Sasson, historien israélien « A history of the Jewish People » Harvard
** Traduction libre à partir d’un article publié à l’adresse suivante  http://www.jewishencyclopedia.com/articles/13842-solomon dans Jewish Encyclopedia publié par la Société de Théologie Juive de Philadelphie, créée en 1906

Mise en ligne : 10 septembre 2014- Version 1- Israël Antique Salomon 4-53