Month: décembre 2016

Recevez les derniers articles parus

Eleazar et Hanna et ses sept fils, premiers martyrs morts pour sanctifier le nom de Dieu (196)

Sur l’ordre du roi Antiochus IV Epiphane, les troupes gréco-syriennes traquèrent les familles juives détentrices chez elles de livres de Thora ou qui avaient pratiqué à leur rejeton mâle une circoncision. Nombre de familles judéennes résistèrent à ces persécutions, qui provoquèrent directement l’insurrection maccabéenne. L’historien austro-américain Salo W Baron (1), auteur de la monumentale Histoire […]

Hassidéens, exclus, agriculteurs et Hiérosalmitains déclenchent la révolte hasmonéenne contre les Grecs (197)

Des soldats greco-syriens, aux ordres d’Antiochus IV vinrent un jour de l’année -167 dans la ville de Modiin, à quelques kilomètres de Jérusalem, pour contraindre ses habitants à faire des sacrifices aux idoles grecques. Devant la foule rassemblée, ils invitèrent leur chef Mattatyas a donné l’exemple. Celui-ci, prêtre de l’ordre de Joarib, s’y refuse et […]

Après avoir purifié le Temple de Jérusalem, Yehuda Macabi se proclame grand-prêtre à Mizpah (199)

Capitaine courageux et chef politique de fait (mais non de droit, puisqu’il n’était pas de descendance davidique), Yehouda était tout cela en même temps. L’engagement armé contre les troupes gréco-syriennes trouvait sa motivation dans les décrets de l’empereur Antiochus IV, décrets de dissolution de la religion juive. L’urgence pour Yehuda, c’était de remettre en marche […]

Après la défense, Yehuda Maccabi passe à l’offensive militaire et s’affirme chef politique national (198)

A la mort de son père Mattathias, Yehuda, artisan plein d’énergie de la révolte maccabéenne, multiplia les coups de butoir contre les troupes gréco-syriennes. Avec ses bandes armées, il parcourait le pays, renversant les autels, tuant les Juifs pro-hellènes, rendant coup pour coup. Il remporta ainsi des victoires décisives. A l’inverse d’autres personnes religieuses appliquant […]

Les Judéens s’opposent entre Juifs partisans de l’hellénisme à outrance et Juifs traditionnels (189)

« Gymnase et éphébie, lieux d’éducation corporelle et intellectuelle de la jeunesse, représentaient les centres de la culture grecque à l’époque de l’hellénisme ». Pour l’historien allemand Peter Schäfer (1), initiée par le grand-prêtre Jason (ex-Josiah), cette marche forcée vers la culture hellène conduisit ce dernier à établir la liste des nouveaux citoyens de cette Antioche de […]